EN
FR
CONTACT
LIENS
ÉQUIPE
FORMATIONS
SUIVI
ARTICLES
ACCUEIL
EN
FR
ACCUEIL » ARTICLES » HARCÈLEMENT MORAL

Comment gérer le harcèlement moral au travail?

Par Usha Parent, psychanalyste et coach.
Le harcèlement moral: tout le monde connaît ce phénomène et pense qu’il en est à l’abri. Pourtant il peut arriver sournoisement...

Il s’agit au départ d’un ressenti de malaise, l’impression qu’on essaye de vous manipuler...
Harcèlement moral
Si vous commencez à y prendre garde, vous vous rendrez compte qu’en effet le harcèlement est présent mais, surtout, il ira en s’amplifiant, votre esprit essayant de relever tout acte ou tout fait comme relevant de «il ou elle cherche à me nuire». 

Pour stopper la spirale de ce qui s’est mis en place, ainsi que les angoisses qui vont se développer et se manifester comme une sensation d’épée de Damoclès au-dessus de la tête, il faudra pouvoir distinguer, en toute honnêteté, s’il s’agit d’actes de harcèlement dirigés contre soi vraiment, avec une volonté de nuire.

On peut se demander, par exemple,
  • si on fait réellement bien son travail, si on est vraiment irréprochable au niveau du respect de la hiérarchie, du cadre de travail, de ses tâches, de ses collègues, etc. 
  • Ou si ces actions sont dirigées contre ce que l’on pourrait représenter au niveau de ce que l’on est, par exemple une personne en vue, très appréciée… dans ce cas, on parlera plutôt d’envie. 
  • Ou s’il s’agit d’un phénomène dont on est victime et qui n’a pas à voir avec soi et qui est tout simplement de l’ordre de jeux de pouvoir.

Harcèlement moral et jeu de pouvoir

Dans le cas de jeux de pouvoir, il important de noter que la plupart du temps ils sont inconscients dans le chef des protagonistes que ce soit pour celui qui fait subir ou pour celui qui subit, ne pas entrer dans le jeu requerra d’être fort mentalement et moralement. Ne pas entrer dans le jeu signifie de rester malgré les attaques, irréprochable au niveau de votre travail et comportement. 
 
Être fort mentalement et moralement suppose une confiance en soi, cette dernière sera mise à mal et pourra être ébranlée, le doute arrivera souvent : est-ce que je vois clair? Est -ce que ce n’est pas mon imagination? 

Établir une liste des faits de harcèlement

Pour maintenir sa confiance en soi, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un jeu de pouvoir, que l’autre vous utilise pour asseoir son pouvoir. Vu la subjectivité de ces jeux de pouvoir, ils sont donc difficiles à prouver concrètement; lister les actes avec date et heure permettra de renforcer sa confiance en soi et matérialiser ce qu’il se passe. 
 
Lors de cette rédaction, des émotions de colère, de tristesse et de sentiment d’injustice vont surgir: "pourquoi moi? Je ne mérite pas ça"... Ces émotions peuvent vous faire basculer dans la haine, le désir de vengeance et augmenter la colère. Garder à l’esprit qu’il s’agit de jeux de pouvoir permettra de calmer vos émotions et prendre du recul.

La tendance sera grande également de se confier à des collègues: "tu as vu ce qu’il ou elle me fait", etc, amenant ainsi sans s’en rendre compte à diviser pour mieux régner et à ce qu’ils prennent parti. Cependant, au moment où il faudra obtenir leur témoignage, il risque de n’y avoir plus personne, vous serez seul et devrez-vous défendre seul... d’où l’importance de lister les actes.

Trouver de l'aide au sein de l'entreprise

Néanmoins, vous n’êtes pas tout à fait seul, vous pourrez vous tourner vers la personne de confiance au sein de votre entreprise ou vers des personnes qui pourront juste vous écouter, en veillant à ce que ces personnes soient objectives malgré leur attachement pour vous, de façon à éviter à ce qu’elles vous donnent de mauvais conseils ou alimentent, sans s’en rendre compte, votre colère. 
 
Si tout cela va trop loin, il sera nécessaire de se tourner vers le conseiller en prévention de votre entreprise. Même si ce dernier est tenu au secret professionnel, vous pouvez ne pas vous sentir complètement à l’aise, dans ce cas vous pourrez vous adresser au service de contrôle du bien-être au travail (inspection du travail) ou au service externe de prévention et de protection au travail de votre entreprise.

Contrairement à ce que certains peuvent penser, mettre ses limites pour se faire respecter et réaffirmer avec force que l’on n’a rien fait de mal, etc, ne servira à rien quand il s’agira d’un supérieur hiérarchique, cela alimentera encore plus son envie de vous en faire voir de toutes les couleurs et d’asseoir encore plus son pouvoir.
Voir aussi...
LIEUX DE CONSULTATION
1200 Woluwe-St-Lambert
1160 Auderghem
1180 Uccle
1050 Ixelles
1970 Wezembeek-Oppem
1780 Wemmel
5002 Namur
Contact
CATP
3 Place de l'Alma, bte 4, 1200 Bruxelles

+32 496 64 57 80 
Copyright © 2015-2020 - Tous droits réservés - www.catp.be
Template réalisé par Sensode