Logo du CATP
Centre d'Accompagnement
Thérapeutique Pluridisciplinaire
Un accompagnement thérapeutique, un envol pour un mieux-être...

Psychothérapie individuelle

De nos jours, toute personne peut être amenée à consulter un psychologue ou un thérapeute professionnel. Il existe, en effet, de nombreuses raisons pour lesquelles une personne souhaite entamer une thérapie individuelle. En voici une liste non exhaustive :
Pour résoudre ou atténuer un mal-être, un conflit interne : 
  - dépression, mélancolie, 
  - sentiment de frustration, 
  - sentiment d'abandon, de solitude, 
  - sentiment de vide, perte d'intérêt, 
  - manque d'énergie, de motivation, 
  - manque d'estime de soi, 
  - troubles psychosomatiques... 
 
Pour gérer des émotions envahissantes : 
  - angoisses, anxiété, 
  - phobies, crises de panique, 
  - stress, 
  - pensées obsédantes, 
  - colère, jalousie... 
 
Pour modifier des comportements : 
  - troubles obsessionnels-compulsifs (TOC), 
  - conduites addictives (cigarette, alcool, drogues, jeu...), 
  - troubles alimentaires, 
  - troubles de la sexualité, 
  - troubles du sommeil... 
 
Pour résoudre des difficultés relationnelles :
  - dépendance affective, 
  - inhibitions, timidité, 
  - difficultés à s'affirmer, 
  - relations toxiques... 
 
Pour surmonter une période difficile : 
  - perte d'un être cher 
  - rupture amoureuse, divorce, 
  - dépression post-partum, 
  - stress post-traumatique, 
  - maladie, handicap, 
  - licenciement, mise à la retraite... 
 
Que ce soit dans une optique de changement ou dans une perspective d'autoréflexivité, les praticiens du CATP vous accompagnent à votre rythme dans votre cheminement personnel.

Le CATP se voulant pluriel, les approches et sensibilités diffèrent selon le thérapeute ; c'est pourquoi nous vous invitons à consulter les pages personnelles de chacun à l'onglet


Voici déjà un aperçu des principales approches thérapeutiques :

1) Approche psychanalytique ou psychodynamique

L'approche analytique ou psychodynamique est dérivée de la psychanalyse et s'appuie sur le concept d'inconscient. Les symptômes présentés par le patient dans sa vie actuelle, ainsi que son mal-être, ses difficultés et blocages, trouveraient souvent leurs sources dans l'enfance et des conflits irrésolus. Il s'agit d'une thérapie par la parole, en face à face, dans laquelle le thérapeute intervient de manière plus active ; plus courte qu'une psychanalyse, elle s'inscrit néanmoins dans une certaine durée, très variable selon les besoins.

2) Approche cognitivo-comportementale
La thérapie cognitivo-comportementale (ou TCC) est centrée sur les pensées et comportements problématiques qu'elle va s'atteler à "corriger" tout en favorisant l'apprentissage de comportements plus adaptés. Cette thérapie, brève (comportant généralement moins de 25 séances) et orientée résultats, s'appuie sur une collaboration active entre thérapeute et patient. Les exercices, pratiqués d'abord par imagination puis par mise en situation, visent à faire sortir le patient de sa zone de confort afin de progressivement le "désensibiliser" et l'habituer à de nouveaux comportements.
La TCC est surtout utilisée pour traiter les angoisses, les phobies, le trouble panique, les TOCs, les conduites addictives ou encore, le stress post-traumatique.

3) Approche systémique
La psychologie systémique part de l'idée que les symptômes proviennent le plus souvent des rapports entretenus avec l'environnement (familial, social, professionnel...) ; en effet, le symptôme de l'un peut être la conséquence d'un dysfonctionnement au niveau du groupe. La thérapie systémique interroge la manière dont le patient interagit dans le système relationnel et vise le développement de nouveaux modes d’interaction.
L'approche systémique est souvent utilisée pour les thérapies familiales mais aussi en thérapie individuelle. Ainsi, la "thérapie systémique stratégique brève" développée par l'école de Palo Alto vise, par différentes stratégies, à amener le patient à faire des expériences concrètes de changement dans sa vie quotidienne qui lui permettront de modifier ses relations avec autrui, de redéfinir son rôle au sein du groupe et de reconquérir sa liberté d’action.

4) Approches humanistes

La psychologie humaniste se base sur une approche positive de l'être humain (le fond de l'être humain serait essentiellement positif) et de sa capacité à se réaliser de manière constructive et positive lorsqu'il se sent en confiance, considéré et libre d'être lui-même. Le thérapeute humaniste croit donc en la capacité de son patient à s'autodéterminer et à s'autoréaliser. Pour cela, il créer un climat de confiance, de convivialité et de respect pour son patient, son histoire et ses émotions. L'accent est mis sur l'expérience présente, sur "l'ici et le maintenant". Le patient est encouragé à développer ses propres capacités de guérison et à  trouver sa voie vers un nouvel équilibre. Il n'existe pas de programme préétabli : chaque thérapie est unique, à l'image de chaque patient.
On recense différents courants humanistes comme l'approche centrée sur la personne (ACP) de Carl Rogers, la Gestalt-thérapie de Fritz Perls et Paul Goodman, le psychodrame de Jacob Lévy Moreno, la logothérapie de Viktor Frankl ou encore, la sophrologie d'Alfonso Caycedo.

5) Approche intégrative
Selon l'approche intégrative, les différents courants de la psychothérapie apportent chacun un éclairage particulier et sont complémentaires. De plus en plus de thérapeutes incluent dans leur pratique les théories et/ou pratiques de différentes approches. En outre, certaines thérapies, notamment du courant humaniste, ont été élaborées sur base des apports de différents courants, tels la Gestalt-thérapie, la thérapie de l'acceptation et de l'engagement (ACT), la sophrologie, la Mindfulness (pleine conscience) ou l'EMDR.




Membres du CATP pratiquant la thérapie individuelle :